version française English version
Vous êtes ici : Accueil > Bienvenue > Actualités > Pour une nouvelle image de l’industrie
 

SIZIAF

Parc des industries Artois-Flandres
64 rue Marcel Cabiddu
62138 DOUVRIN
Tél : 03 21 08 60 86
Fax : 03 21 69 58 00
Mail : contact [at] siziaf . com

Pour une nouvelle image de l'industrie

La réindustrialisation revient comme un leitmotiv parmi les solutions à la crise économique qui sévit en Europe, et en particulier dans notre région, avec son corollairele chômage. Malheureusement, les obstacles sont nombreux. Les problématiques du coût du travail et de la pression fiscale sont connues. Mais à supposer qu’elles disparaissent d’un coup de baguette magique, il n’est pas du tout certain que, pour autant, les zones industrielles se rempliraient jusqu’à donner du travail à tous les chômeurs ! Car, justement, c’est du côté de la main d’oeuvre que le bât blesse (aussi) : depuis une trentaine d’années, l’industrie souffre d’un certain désamour, qui se traduit par un rejet du moindre soupçon de nuisance de la part des populations riveraines, mais aussi par la désertification des filières de formation techniques, au profit de celles débouchant (en principe…) sur des emplois dans le sacro-saint secteur tertiaire. Résultat : alors que le chômage atteint des sommets, des milliers de postes offerts dans l’industrie restent vacants, faute de candidats formés pour ce type d’emplois.

Séduire les jeunes

Cette situation surréaliste fait de plus en plus réagir les décideurs régionaux, à l’instar des responsables consulaires réunis récemment par le Siziaf en même temps que des chefs d’entreprise du Parc des industries et des élus de Douvrin et de Billy Berclau. Ainsi, le président de la Chambre de Commerce et d’Industrie régionale, Philippe Vasseur, et son homologue de la CCI de l’Artois, Edouard Magnaval, ont estimé qu’il était nécessaire de réaliser un travail de longue haleine pour modifier l’image de l’industrie dans notre région et de cette façon séduire davantage les jeunes. Une idée partagée par nombre de chefs d’entreprise, comme Philippe Coëne (Française de Mécanique), ou Patrick Dargent (Aquarèse), qui firent part de leurs expériences et idées en la matière. Quant au Siziaf, son président, Daniel Delcroix, et son directeur, Vianney Leveugle, estimèrent qu’un tel travail sur l’image devait concerner à la fois les industriels, les pouvoirs publics et les salariés et annoncèrent que, pour leur part, ils intègreraient cette problématique dans leur programme de communication pour 2012, en relation avec tous leurs partenaires.

  • Agrandir le texte
  • Réduire le texte
  • Imprimer le texte
  • Envoyer à un ami
  • Ajouter sur Facebook

ENVOYER CET ARTICLE :




pied de page