version française English version
Vous êtes ici : Accueil > Bienvenue > Actualités > Boucle locale à très haut débit du Parc des industries : plus qu’une solution technique, une offre de services
 

SIZIAF

Parc des industries Artois-Flandres
64 rue Marcel Cabiddu
62138 DOUVRIN
Tél : 03 21 08 60 86
Fax : 03 21 69 58 00
Mail : contact [at] siziaf . com

Boucle locale à très haut débit du Parc des industries : plus qu'une solution technique, une offre de services

Quels futurs services pour la boucle locale THD ?

Le Siziaf a investi dès 2004 dans la réalisation d’une boucle locale de télécommunication en fibre optique, l’objectif étant à l’époque de pouvoir offrir aux entreprises du Parc une connexion à très haut débit avec l’opérateur de leur choix. Le Siziaf a pour ce faire confié la gestion et la commercialisation de cette infrastructure passive de télécommunication à la société Urbaine de télécommunication (Utélécoms), qui assure l’égalité d’accès à la boucle pour l’ensemble des opérateurs.

L’un des deux parcs d’activités de la région labellisés « ZA THD » Cet équipement, qui s’est révélé indispensable à plusieurs entreprises du Parc, a permis à ce dernier d’être l’une des deux seules zones d’activités de la région Nord-Pas-de-Calais à obtenir le label « ZA THD » (Zone d’activité en très haut débit), l’autre étant la Haute-Borne Villeneuve d’Ascq. Lancé l’an dernier dans le cadre du plan « France numérique 2012 », ce label entend valoriser les sites d’implantation offrant des services de communications électroniques répondant à des critères élevés, tels que l’accès à une offre concurrentielle Très Haut Débit Fibre permettant la symétricité (débits d’entrée et de sortie identiques), des accès à débits garantis, la présence de deux opérateurs au moins ou encore l’engagement de ces derniers à connecter en fibre toute entreprise de la zone le souhaitant en moins de deux mois.

Les équipements, c’est bien ; des services en plus, c’est mieux Le Siziaf souhaite cependant aller plus loin et impulser une nouvelle dynamique autour du très haut débit, le but étant maintenant que les entreprises installées sur le Parc puissent en profiter pleinement. Sa volonté est de répondre au plus près à leurs demandes en axant éventuellement sa politique sur une offre de services activés et non plus uniquement sur une offre d’infrastructure passive fourreaux/fibre noire.

Pour ce faire, le Siziaf s’est attaché les services d’un cabinet d’études spécialisé dans le domaine, la société i – Solutio, afin de trouver le meilleur schéma possible. Ce dernier va d’abord procéder à un diagnostic de l’existant, avant d’interroger un panel d’une dizaine d’entreprises sur les services qui leur seraient particulièrement utiles. Parmi ceux-ci, on peut penser à l’externalisation de leurs besoins (virtualisation de leurs serveurs, accès à des suites logicielles dématérialisées, sauvegarde cloud computing) mais aussi au transport de données particulièrement lourdes, comme l’imagerie par exemple.

Le recueil des besoins des entreprises permettra ensuite à i – Solutio d’élaborer différents scénarios d’évolution, le Siziaf ayant alors toutes les cartes en main pour définir un axe stratégique de développement. On aura donc l’occasion d’en reparler.

  • Agrandir le texte
  • Réduire le texte
  • Imprimer le texte
  • Envoyer à un ami
  • Ajouter sur Facebook

ENVOYER CET ARTICLE :




pied de page