Histoire
vue_aérienne (1)
1967, naissance d'un territoire d’accueil des industries

Le Parc des industries Artois-Flandres est né en 1967 de la volonté des Elus de 20 petites communes de créer un territoire d’accueil des industries.

Objectif : pour préparer l’avenir et anticiper les suppressions d’emploi liées au déclin de l’industrie charbonnière.

Et pour que cette « zone industrielle » perdure dans le temps, une structure juridique a été créée en même temps que la zone, pour l’aménagement et la gestion du parc d’activités : le SIZIAF.

Cette structure a confié les premiers aménagements du Parc à la SEPAC, Société d’Economie Mixte du Pas de Calais, pour l’accueil de la première entreprise, et non des moindres, implantée sur le Parc : la Française de Mécanique. SNC entre Renault et PSA, cette entreprise, qui a compté jusqu’à 6000 salariés, produit des moteurs pour l’industrie automobile.

© Laurent Ghesquiere Photographe +33 (0)6 63 23 11 08 France
Années 1980, se structurer pour s'agrandir

Fort de cette première entreprise imposante, le Parc d’activités se devait de développer le reste du territoire, accueillir d’autres entreprises pour créer de nouveaux emplois.

Pour cela, une équipe technique a été recrutée au SIZIAF, et la structure gestionnaire est passée d’une existence purement juridique à une existence technique. Les nouveaux employés du SIZIAF, au départ un Directeur et une Secrétaire, se sont installés dans un bâtiment au cœur du Parc d’activités pour être au plus près des entreprises.

Dans les années 1980, grâce à l’arrivée d’un nouveau Président à la tête du SIZIAF, M. Marcel Cabiddu, le développement économique a pris un nouvel essor avec une stratégie active de prospection d’entreprises et l’attribution des moyens nécessaires pour le développement du Parc d’activités.

Les bâtiments relais sont construits, la zone est dotée de nouveaux équipements (voiries rénovées, nouvelle usine de traitement des eaux usées, etc.). Parallèlement, une relance environnementale est engagée : construction d’une nouvelle station d’épuration , création d’espaces paysagers de qualité, implantation de l’éclairage public, aménagement de nouveaux ronds-points, etc. L’objectif était d’augmenter encore l’attractivité du Parc d’activités par un environnement agréable et de qualité pour les entreprises qui y vivent.

© Laurent Ghesquiere Photographe +33 (0)6 63 23 11 08 France
Années 2000, l'arrivée à la présidence de M. Daniel Delcroix

Suite au décès de Marcel Cabiddu en janvier 2004, Daniel DELCROIX, Maire de Billy Berclau est élu Président du SIZIAF.
Il poursuit et amplifie la politique menée jusqu’alors en implantant un réseau de fibres optiques, en sollicitant la mise en place d’un système de management de l’environnement certifié ISO 14001 dès Octobre 2004, en poursuivant les implantations industrielles.

Le SIZIAF est transformé en syndicat mixte en janvier 2014 avec deux membres: la Communauté d’Agglomération de Lens -Liévin et la Communauté d’Agglomération de Béthune-Bruay Artois Lys romane.

 

DSC_7936
2015: Annonce par PSA du compactage de la Française de Mécanique

Le Groupe PSA (Peugeot-Citroën-DS) engage un plan de compactage de l’usine de production de moteurs en vue de retrouver une compétitivité, gage de pérennité.
De 140 ha, l’empreinte foncière se réduira à terme à 40ha. Le SIZIAF sollicite l’Etablissement Public Foncier des Hauts de France pour le soutenir dans un projet de requalification d’envergure des espaces libérés.

S'inscrire à la newsletter
Ne manquez plus les informations du Parc Artois-Flandres en vous abonnant

* Champs obligatoires