Posté le 2 mai 2022
Investissement industriel majeur pour RMR

Entreprise familiale créée en 1969, RMR, aujourd’hui dirigée par Philippe Faucoeur et Anne Cuvillier, œuvre autour de quatre grands métiers : la mécanique de précision, l’étude technique, la maintenance industrielle (Montage d’ensembles mécaniques, machines spéciales, Chaudronnerie) et la commercialisation et l’intégration des solutions CAO et FAO de l’éditeur Autodesk.

En 2021, l’entreprise a dû absorber 2 chocs : la fermeture de Bridgestone, son premier client, et la pandémie qui a mis à l’arrêt nombre de ses donneurs d’ordre, notamment dans l’automobile. Face à l’adversité, les dirigeants se sont interrogés sur l’avenir de l’activité industrielle de RMR. Ils ont alors réaffirmé leur stratégie : Elargir leur clientèle tout en continuant de répondre aux besoins de proximité des sites industriels en leur fournissant, des pièces mécaniques précises et très qualitatives ainsi qu’une offre de services élargie.

Pour tous les industriels qui souhaitent que leurs machines « ne s’arrêtent jamais », ce service est plus que précieux !

Aussi, pour avoir la capacité de continuer à répondre à cette demande, ils ont fait le choix de réinvestir massivement dans des machines à commande numérique. L’appel à projet France Relance a permis à l’entreprise de bénéficier d’une subvention représentant 20% de l’investissement dans deux des cinq machines.

La modernisation des moyens de production en commande numérique était un véritable enjeu stratégique pour RMR dans la mesure où l’entreprise souffre d’une pénurie de main d’œuvre en usinage traditionnel. Il lui faut donc accélérer la transition de l’usinage traditionnel vers les commandes numériques tout en renforçant les compétences au sein du service méthodes. Une petite dizaine de recrutements sont également prévus pour accompagner cette mutation.

Quelques mois après ces décisions structurantes, les dirigeants s’en félicitent car après l’annonce de l’arrêt de Bridgestone Béthune, de bonnes nouvelles sont arrivées. Les cadres du fabricant de pneus retrouvant peu à peu du travail dans d’autres industries manufacturières ont été nombreux à faire appel à leur ancien sous-traitant qui leur donnait totale satisfaction.

La diversification engagée s’est accélérée !

Philippe Faucoeur se félicite également du fait que la diversité des activités de RMR allant de la mécanique à l’informatique protège l’entreprise en cas d’une baisse sectorielle ou sur l’une de nos activités.

Présent dans les Hauts-de-France, RMR réalise un CA de 8,5 M€ et emploie 40 personnes.

http://www.rmr-industries.com/

Dernières actualités
Posté le 5 juillet 2022
Bon à savoir ! Ouverture en septembre du « PADEL CAMPUS ARENA »
Brèves
Au 415 rue d’Athènes, un complexe sportif dédié au Paddle ouvrira ses portes en septembre prochain avec : 5 terrains de Padel une salle de danse dédiée aux cours de différentes disciplines (zumba, yoga,..) un espace cross-fit accessible aux personnes qui, venant pour le Padel, souhaitent faire du renforcement musculaire ou des étirements un Club House […]
Posté le 5 juillet 2022
Le SIZIAF en soutien de vos recrutements
En juin 2021 s’est tenu le premier e-salon de l’emploi à l’échelle du Parc. Qualifié de succès avec 32 offres pourvues sur 47 mises en ligne, il sera renouvelé en septembre. Sans attendre, une autre initiative « Industrie Toi » a pris forme ce 29 juin.
Posté le 5 juillet 2022
Une nouvelle activité et déjà des synergies !
Entreprise spécialisée en génie climatique (chauffage, ventilation, plomberie), Frédéric Saint Pol installe son entreprise Hydroline sur le Parc des industries Artois Flandres en acquérant un terrain de 3 000 m2 sur le « Parc Tertiaire Est ».
S'inscrire à la newsletter
Ne manquez plus les informations du Parc Artois-Flandres en vous abonnant


    * Champs obligatoires