Posté le 9 septembre 2022
Vanheede environnement, une extension porteuse d’ambition
Entreprise

La mission du Groupe VANHEEDE est de réduire l’impact des activités humaines actuelles pour les générations à venir », explique Stéphane Beaurain, Directeur de la filiale française. Mission devenue essentielle au regard de l’urgence climatique ! Pour ce faire, le Groupe VANHEEDE considère le déchet comme une matière première destinée à être recyclée ou transformée en énergie.

Avant d’arriver sur le Parc, VANHEEDE ENVIRONNEMENT ne disposait pas de centre de tri sur le territoire Français. La filiale française ne pouvait que collecter les déchets et sous-traiter le tri à… ses concurrents. Elle ne connaissait donc pas parfaitement ce qu’il y avait dans ses bennes et, de ce fait, le nouveau centre sur le Parc n’a pas pu être complètement processé et venir une entreprise de recyclage à part entière.

Depuis, la filiale a pris son envol. Elle est passée de 30 000 tonnes de déchets collectés et triés par an à 100 000 tonnes et son chiffre d’affaires a plus que triplé pour atteindre 14 millions d’€ avec un effectif de 43 personnes. Une deuxième étape de la vie du site peut donc être envisagée, d’autant que le contexte environnemental et réglementaire (lois « AGEC, Anti-gaspillage pour une économie circulaire » et « Climat et résilience ») est particulièrement porteur.

Le Groupe VANHEEDE ENVIRONNEMENT souhaite donc investir 50 millions d’euros pour processer toutes les activités du site français. Grâce à l’acquisition de 3 ha supplémentaires qui permettra de disposer d’une surface totale de 7,5 ha, 3 bâtiments vont être construits. Le premier bâtiment sera dédié au tri et à la préparation des déchets (réception des déchets, tri, sur-tri, purification et pré-préparation). Le deuxième bâtiment sera quant à lui affecté à la transformation des résidus en CSR, Combustibles Solides de Récupération, destinés à alimenter des cimenteries (où ils se transforment à nouveau : à 80% en énergie et à 20% en matière première pour la fabrication du ciment). Enfin, le troisième bâtiment accueillera les biodéchets qui y feront l’objet d’un déconditionnement et d’une hygiénisation. Les emballages seront réinjectés dans la filière qui conduit à la création de CSR tandis que les produits alimentaires seront transportés vers des méthaniseurs. L’objectif : valoriser 99 % des déchets entrants !

A noter : VANHEEDE ENVIRONNEMENT intègre dans son projet l’intégration d’un système de cogénération de chaleur et d’électricité qui lui permettra de mieux réguler ses consommations en énergie.

La mise en service des 3 bâtiments est prévue en 2024. Le site emploiera alors 120 personnes, trois fois plus qu’aujourd’hui et Stéphane Beaurain fêtera ses 30 ans au sein du Groupe VANHEEDE ! Sa fidélité est le fruit d’un attachement à une entreprise familiale aux valeurs fortes mais aussi à une vraie passion pour un métier d’avenir.

Leader de la gestion des déchets en Belgique et dans le nord de la France, le Groupe VANHEEDE compte 857 collaborateurs et réalise un CA de 183,6 millions d’€. Il traite 1 million de tonnes de déchets par an avec un peu plus de 2000 types de déchets différents. 95.94 % de ces déchets trouvent une solution de recyclage ou de valorisation énergétique. VANHEEDE ENVIRONNEMENT est très actif sur le Parc où il collecte les déchets de nombreuses entreprises.

Dernières actualités
Posté le 16 janvier 2023
Prysmian Group investit pour améliorer la compétitivité de son site de Billy-Berclau
Entreprise
Leader mondial de l’industrie des câbles et systèmes d’énergie et de télécommunications, Prysmian Group va investir plus de10 millions d’euros pour assurer la compétitivité de son site de Billy-Berclau. La Région Hauts-de-France et le SIZIAF apportent leur concours au projet. La Business Unit Fibre optique de Prysmian Group compte 5 usines situées au Brésil, aux […]
Posté le 16 janvier 2023
SICAD déménage pour mieux se développer
Implantation
Pour accompagner son développement, la filiale française du Groupe SICAD, spécialiste du ruban adhésif, quitte Capinghem pour poser ses valises à Douvrin. Comptant plus de 700 collaborateurs à travers le monde, le groupe italien SICAD fait partie des leaders mondiaux du ruban adhésif industriel. Située à Capinghem dans le Nord, sa filiale française qui emploie, […]
Posté le 16 janvier 2023
Le Parc au cœur de la « Vallée de l’électrique »
Implantation
De Dunkerque à Douai en passant par Douvrin, les trois gigafactories françaises de batteries dessinent la carte d’une future « vallée de l’électrique ». Peu à peu, c’est tout un écosystème qui se met en place
S'inscrire à la newsletter
Ne manquez plus les informations du Parc Artois-Flandres en vous abonnant


    * Champs obligatoires