Posté le 16 janvier 2023
Prysmian Group investit pour améliorer la compétitivité de son site de Billy-Berclau
Entreprise

Leader mondial de l’industrie des câbles et systèmes d’énergie et de télécommunications, Prysmian Group va investir plus de10 millions d’euros pour assurer la compétitivité de son site de Billy-Berclau. La Région Hauts-de-France et le SIZIAF apportent leur concours au projet.

La Business Unit Fibre optique de Prysmian Group compte 5 usines situées au Brésil, aux USA, aux Pays Bas, en Italie et en France. Construit en 1991, le site de Billy-Berclau est la plus grosse des 5 unités industrielles de fibre optique. 337 personnes y travaillent dont 18 en recherche et développement. Sa production est principalement à destination du marché européen.

Par son savoir-faire, le site se positionne comme un centre d’expertise reconnu dans l’innovation et l’industrialisation des préformes, éléments essentiels pour la fabrication et la qualité de la fibre. Toutefois, compte tenu de l’évolution du prix de la fibre monomode, fibre SMF, qui représente la production majoritaire du site en volume, au regard du prix de revient, la rentabilité, et donc la survie, du site de Billy-Berclau dépend d’un investissement majeur.

En effet, les années 2020 et 2021 ont été déficitaires pour la fibre SMF. Les chiffres ont été impactés par la situation internationale : chute des prix du fait des faibles investissements en infrastructures, conséquence du Covid, et concurrence chinoise féroce. En 2022, l’après pandémie et la guerre en Ukraine avec un manque de fibre sur le marché et une forte augmentation des matières premières ont permis au site français de renouer avec les bénéfices mais la situation est atypique. Pour pérenniser l’usine, il faut qu’elle parvienne à produire au prix de revient de ses concurrents chinois et pour cela, elle doit investir massivement.

Le projet d’investissement revêt donc un enjeu stratégique pour l’usine de Billy-Berclau mais aussi pour le groupe Prysmian à l’échelle européenne et plus globalement pour la filière des télécommunications. Au-delà de développer durablement la compétitivité du site, il s’agit en effet de maintenir sa position de leader sur le marché de la fourniture de fibre optique pour le secteur des télécommunications, d’accompagner les besoins actuels et futurs tant sur les aspects technologiques qu’économiques et de sécuriser le savoir-faire de l’unique capacité nationale d’innovation et d’industrialisation de fibre optique.

Evalué à 10,6 M€, le plan de compétitivité consiste principalement à acquérir et installer de nouveaux équipements industriels qui permettront d’accroître la capacité de production par l’augmentation de la taille des préformes. La transition écologique est également au cœur du projet avec un changement de matière première plus respectueuse de l’environnement et qui réduit de surcroit la consommation énergétique du process. Le déploiement se fera sur 36 mois pour une industrialisation prévue fin 2025. La région Hauts-de-France apporte son concours à hauteur de 300 K€ et le SIZIAF à hauteur de 200 K€.

En savoir plus : https://fr.prysmiangroup.com/

Dernières actualités
Posté le 16 janvier 2023
Prysmian Group investit pour améliorer la compétitivité de son site de Billy-Berclau
Entreprise
Leader mondial de l’industrie des câbles et systèmes d’énergie et de télécommunications, Prysmian Group va investir plus de10 millions d’euros pour assurer la compétitivité de son site de Billy-Berclau. La Région Hauts-de-France et le SIZIAF apportent leur concours au projet. La Business Unit Fibre optique de Prysmian Group compte 5 usines situées au Brésil, aux […]
Posté le 16 janvier 2023
SICAD déménage pour mieux se développer
Implantation
Pour accompagner son développement, la filiale française du Groupe SICAD, spécialiste du ruban adhésif, quitte Capinghem pour poser ses valises à Douvrin. Comptant plus de 700 collaborateurs à travers le monde, le groupe italien SICAD fait partie des leaders mondiaux du ruban adhésif industriel. Située à Capinghem dans le Nord, sa filiale française qui emploie, […]
Posté le 16 janvier 2023
Le Parc au cœur de la « Vallée de l’électrique »
Implantation
De Dunkerque à Douai en passant par Douvrin, les trois gigafactories françaises de batteries dessinent la carte d’une future « vallée de l’électrique ». Peu à peu, c’est tout un écosystème qui se met en place
S'inscrire à la newsletter
Ne manquez plus les informations du Parc Artois-Flandres en vous abonnant


    * Champs obligatoires